Université FHB: Les anciens étudiants promeuvent les valeurs de travail et de cohésion

Ils ne renient pas leur passé. Mieux, ils en sont fiers. Eux, ce sont les anciens étudiants de la faculté de sciences et techniques de l’université Félix Houphouet-Boigny de Cocody, qui y sont retournés ce jeudi 30 juillet, les bras chargés de présents. Réunis au sein du mouvement  » Levons-nous ensemble » ces anciens ont décidé d’exhorter leurs jeunes frères sur les valeurs de travail, de cohésion sociale et fraternité.

« C’est un sentiment de gaieté qui m’anime en ce jour. Car, revenir en famille pour s’enquérir des nouvelles de ses frères et donner aussi les miennes a toujours fait du bien. Je suis heureux, parce que c’est ici, en quelque sorte, que tout est parti. Vous savez, avant d’être aujourd’hui doctorant à l’université rudn University de Moscou, j’ai été à votre place», a indiqué d’entrée de jeu, Yannick Gnabro, président dudit mouvement.

Il invite ses cadets à « voir le mouvement « Levons-nous ensemble » comme un appel à l’éveil des consciences, pour rappeler à chacun de nous, que le destin de notre nation est entre nos mains; c’est nous, les jeunes, qui pouvons définir notre avenir».

« Levons-nous ensemble » car pour Yannick Gnabro nous devons « impérativement apporter notre pierre à la construction de notre belle patrie. Parce que, ce que nous vivons maintenant contre notre gré, n’est point normal. À notre niveau, cela commence d’abord, par le changement, celui de promouvoir la bonne étude, la bonne formation, la reconstruction des valeurs nobles. C’est entre autres, nos missions.

Et nous nous préparons pour étendre nos actions, tant à Abidjan qu’à l’intérieur du pays». Organisation à caractère social,  » Levons-nous ensemble » a fait un important don et vivres et produits sanitaires afin de soulager les étudiants en cette périodes de Covid-19.

« À travers ce geste, c’est une façon pour nous, de vous accompagner à atteindre vos objectifs. Continuez à travailler et croyez en vous, chers amis, chers petits frères! Je ne peux que vous exhorter au travail, rien que le travail, gage de liberté, d’épanouissent », a-t-il encouragé.

Au noms de ses amis, Koffi Kouamé Prosper, délégué général des étudiants de la FAST, a dit « merci à vous qui pensez encore à vos jeunes frères. Vous qui avez le sens du partage. La vie estudiantine est difficile, je vous remercie également de revenir vous en imprégner, surtout nous exhorter ».
Noël Zako

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password