Grève de faim :GPS marque son ‘‘soutien ferme’’ à Lobognon (Communiqué)

Ce vendredi 10 juillet 2020, la Coordination Côte d’Ivoire de Générations et peuples solidaires (GPS) a réagi à la grève de la faim entamée le 1er juillet 2020 par le député Alain Michel Lobognon. Dans une déclaration lue par Minata Koné épse Zié, porte-parole de GPS Côte d’Ivoire, le mouvement citoyen interpelle le gouvernement quant au risque qu’il fait courir sur la santé et la vie de ses cadres emprisonnés.

Communiqué

Depuis le 1er juillet 2020, le Député Alain LOBOGNON a entamé une grève de la faim afin de réclamer sa libération et celle des nombreux autres responsables du Mouvement citoyen Générations et Peuples Solidaires (GPS) qui sont, illégalement et injustement, détenus dans les geôles du régime au pouvoir.

Le mouvement Générations et Peuples Solidaires rappelle, en effet, que depuis le 23 décembre 2019, le Député Alain LOBOGNON et plusieurs autres responsables du mouvement sont incarcérés dans plusieurs prisons du pays. Le Gouvernement ivoirien, reste sourd aux nombreuses interpellations de la communauté nationale et internationale, notamment celles :

–     du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme de l’ONU qui appelait, le 25 mars 2020, les différents Etats à libérer les détenus face aux graves menaces qui pesaient sur leur vie du fait de la pandémie de la Covid-19 ;

–     de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, qui ordonnait, le 22 avril 2020, de surseoir à l’exécution du mandat de dépôt décerné à l’encontre des responsables de GPS en détention ;

–     du Comité des Droits de l’Homme de l’Union Interparlementaire qui demandait, le 5 juin 2020, la libération des cinq parlementaires détenus en Côte d’Ivoire compte tenu de la vulnérabilité accrue au coronavirus en milieu carcéral, du non-respect des droits de la défense et de la violation des immunités parlementaires de ces élus.

Générations et Peuples Solidaires fait, d’ailleurs, remarquer à l’opinion que du fait de ce refus du Gouvernement ivoirien de libérer les prisonniers politiques, deux de ses responsables, en l’occurrence le Député KANDO Soumahoro et le Conseiller municipal SORO Simon, ont contracté la covid-19 et sont encore en soins intensifs dans une clinique de la place. 

C’est donc pour protester contre les violations de ses droits et de ceux des autres détenus politiques que le Député Alain LOBOGNON a entrepris cette grève de la faim.

Générations et Peuples Solidaires marque son soutien ferme et entier au Député Alain LOBOGNON et espère de tous ses vœux que le Gouvernement ivoirien saura entendre la portée de son acte et agir en conséquence pour que lui et nos autres compagnons recouvrent leur liberté et retrouvent leurs familles.

Générations et Peuples Solidaires interpelle le Gouvernement et le Président Alassane OUATTARA sur les graves dangers que fait peser cette grève de la faim sur la santé et la vie de l’honorable Alain LOBOGNON, déjà fragilisé par de longs mois de détention arbitraire dans des conditions carcérales déplorables. Leur responsabilité sera entièrement engagée quant aux conséquences éventuelles de cette grève de la faim consécutive à leur refus obstiné de les libérer, lui et les autres détenus politiques.

Générations et Peuples Solidaires interpelle la communauté nationale et internationale, principalement les organisations de défense des droits de l’homme et les invite à entreprendre toutes les initiatives en vue de la libération du Député Alain LOBOGNON et des autres personnalités politiques maintenues, sans procès, en détention.

Générations et Peuples Solidaires condamne, une fois encore, les violations graves des droits des membres de l’opposition démocratique en Côte d’Ivoire ainsi que le déni flagrant de démocratie par le régime du Président Alassane OUATTARA et sa volonté de confisquer le pouvoir d’Etat par tous les moyens.

Fait à Abidjan, le 10 juillet 2020

Pour la Délégation GPS Côte d’Ivoire

 La Porte-parole Mme MINATA KONE épse ZIE

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password