Décrispation de l’atmosphère sociopolitique: L’appel de la CMA-GKS au Président Ouattara

À 3 mois du scrutin présidentiel, la Côte d’Ivoire entière s’est arrêtée : les investissements sont bloqués en attente d’une plus grande visibilité politique ;

Les travailleurs des secteurs publics et privés travaillent la peur au ventre; certains pensent à quitter la capitale le moment des élections, d’autres songent ou ont commencé à mettre à l’abri leurs biens dans la perspective de la futures élection présidentielle.

La conjoncture politique, aggravée par la montée géométrique des contaminations à la pandémie de COVID-19, également n’incite guère à l’optimisme : emprisonnement des élus et militants proches de Guillaume SORO, refus des passeports diplomatiques et ordinaires à l’ex-président, actuellement acquitté par la Cour Pénale, SEM. Laurent GBAGBO ;

Vacance de postes institutionnels à la vice- présidence, au Sénat à l’Assemblée nationale, dont les presidents malades, suivent actuellement et officielement des soins en Europe.
Face à toutes ces incertitudes qui pèsent lourdement sur notre pays, la CMA-GKS lance cet appel pressant au président de la république, SEM Alassane OUATTARA, président de la république de CÔTE d’IVOIRE, décrispez l’atmosphère lourde en Côte d’Ivoire en :

1- libérant les prisonniers militaires et politiques de tous bords ( GPS, FPI etc.);
2- ne succombez pas au chant des sirènes qui vous incitent à briguer un 3eme mandat en violation de la constitution que vous avez fait voter en 2016 et surtout pour le respect de votre parole donnée et saluée par la communauté nationale et internationale, de remettre le pouvoir à la nouvelle génération ;

3- profitez de ce 07 aout, commemoration de notre pays à la souveraineté nationale pour faire rentrer les exilés politiques que sont l’ex- président de l’Assemblée nationale, SEM.Guillaume SORO et l’ancien président SEM.Laurent GBAGBO chez eux ;
4- recomposer la Commission Électorale Indépendante et ses démembrements en accord avec l’arrêt de la Commission Africaine des Droits de l’homme ( CADH);

5- profitez du deuil de votre  » fils » , l’ex-premier ministre Amadou Gon COULIBALY pour réunir tous les fils de la République et partant toute la Côte d’Ivoire autour de ses enfants.
6- organisez la première election transparente, ouverte à tous, sans contentieux électoral depuis 30 ans et soyez le premier à instituer une passation démocratique entre deux présidents, l’un sortant et l’autre entrant.
C’est à ce prix, Monsieur le Président que le pays se trouvera réconcilié avec lui-même et autour de tous ses fils.

C’est à ce prix que vous rentrerez dans l’histoire comme une personnalité d’exception. Car  » les bons hommes politiques font des choses, mais les leaders politiques font de bonnes choses. »
J’espère ne pas prêcher dans un désert !
Pour la CMA-GKS, le porte-parole.
COULIBALY Sié.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password