Croissance durable et inclusive : La Banque mondiale octroie plus de 118 milliards à la Côte d’Ivoire

C’est au total un crédit de 118 724 684 000 francs CFA que la Banque mondiale vient d’octroyer à la Côte d’Ivoire afin de soutenir les réformes au niveau des investissements du cacao, l’agroforesterie, des énergies renouvelables et de renforcer l’efficacité des programmes sociaux en faveur des populations les plus pauvres.

A cet effet, le Ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly et la Directrice des opérations de la Banque Mondiale pour la Côte d’Ivoire, Coralie Gevers, ont paraphé l’accord de financement dénommé « Premier Crédit d’Appui aux reformes pour la croissance durable et inclusive ». La cérémonie de signature s’est tenue, ce vendredi 3 avril, à la salle de conférence du 20ème étage de l’immeuble Sciam-Plateau.

« Cette autre signature d’accord de financement d’un montant de cent quatre-vingt millions neuf cent quatre-vingt-deux mille sept cent cinquante (180 982 750) Euro, soit environ cent dix-huit milliards sept cent vingt-quatre millions six cent quatre-vingt-quatre mille (118 724 684 000) francs CFA dénote de l’excellence de la coopération entre la République de Côte d’Ivoire et le Groupe de la Banque Mondiale», s’est réjoui le Ministre avec à ses côtés son directeur de cabinet, Mme Minafou Fanta Coulibaly-Koné et certains autres de ses collaborateurs.

La mobilisation de cet appui, a ajouté le Ministre Adama Coulibaly, est l’aboutissement de la réalisation satisfaisante de reformes réalisées dans plusieurs Secteurs clé de l’Economie, notamment le secteur de la Gestion des Finances à travers le soutien au développement de l’Economie Numérique pour promouvoir une croissance inclusive ainsi que le Secteur de la Protection Sociale et de la Santé à travers le renforcement de l’efficience et de la durabilité financière.

Par ailleurs, le Ministre de l’économie et des Finances a déploré l’impact de la pandémie du coronavirus (Covid-19) sur l’économie nationale qui connaît une baisse d’activité. « Selon les données actuelles, la croissance économique estimée à 7,2% pour l’année 2020 serait réduite de moitié et s’établirait à 3,6%, dans l’hypothèse d’une maîtrise de la pandémie à fin juin 2020 », a –t-il confié.

Le Ministre a donc profité de l’occasion pour inviter le Groupe de la Banque mondiale ainsi que les autres Partenaires Techniques et Financiers à accélérer la mise à disposition des appuis que le Gouvernement a sollicités dans le cadre de la lutte contre cette pandémie.

En réponse, Madame Coralie Gevers, a réitéré le soutien de l’Institution financière internationale aux efforts de lutte contre la pandémie du Covid-19 dans le pays.

Revenant sur la signature, elle a fait savoir que c’est un accord de crédit de l’Association Internationale de Développement (IDA) de 200 millions de dollars à titre d’appui budgétaire à la Côte d’Ivoire. Non sans préciser que cet appui s’inscrit dans le cadre global du soutien de la Banque mondiale aux réformes pour la croissance durable et inclusive en Côte d’Ivoire.

SOURCE : SERCOM/ MEF

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password