Annulation de dette Mamadou Koulibaly ramène les africains sur terre « Quelqu’un va rembourser ».

Le président fondateur de Liberté et démocratie pour la République, Mamadou Koulibaly, se prononçant sur l’annulation des dettes de certains pays en cette période de crise de la pandémie du Coronavirus a invité les africains à ne pas se laisser tromper.

Dans sa tribune hebdomadaire, dénommé « jeudi, c’est Koulibaly », l’ancien ministre de l’Economie et des Finances sous Laurent Gbagbo a fait savoir qu’une dette ne s’annule pas complétement.

« il y a toujours quelque chose de caché, parce que celui qui vous fait crédit, c’est de l’argent qu’il prend quelque part. Soit avec ses épargnants, ses citoyens, les impôts, les actionnaires qu’il vous donne pour travailler », a-t-il justifié.

« Avant de commencer à danser, à chanter, il faut avoir en tête que celui qui annule, doit trouver de l’argent pour compenser. Sinon il y a quelque chose qui ne va pas », a averti Mamadou Koulibaly.

Pour Mamadou Koulibaly, qu’il s’agisse d’aide, d’allègement, d’annulation, d’appui, de moratoire, de prêt, de rééchelonnement, ou de restructuration, « la chose est que quelqu’un doit rembourser à un moment donné », recommandant aux bénéficiaires à utiliser cet argent pour faire des investissements, fautes de quoi, ils seront coincés à un moment donné.

PresseCI

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password